Résumé de « L’Existence et l’Existant » de Emmanuel Levinas : Une exploration de l’existence et de la responsabilité éthique


Introduction

« L’Existence et l’Existant » est une oeuvre majeure du philosophe français Emmanuel Levinas, publiée pour la première fois en 1947. Dans cet ouvrage, Levinas propose une nouvelle compréhension de l’existence, mettant l’accent sur la relation éthique avec l’Autre comme fondement de notre être-au-monde. Il critique la tradition philosophique occidentale pour son insistance sur la connaissance et la compréhension, ainsi que pour son échec à reconnaître la primauté de l’éthique.

La critique de l’ontologie

Levinas commence par une critique de l’ontologie, la branche de la philosophie qui s’occupe de l’étude de l’existence. Il soutient que l’ontologie traditionnelle réduit tout à l’identité, négligeant ainsi la différence radicale de l’Autre. Pour Levinas, l’Autre n’est pas simplement un autre moi, mais est fondamentalement différent et irréductible à moi.

L’Autre et la responsabilité éthique

Levinas affirme que notre première relation avec l’Autre n’est pas de connaissance ou de compréhension, mais de responsabilité éthique. L’Autre me confronte et me demande de répondre de moi-même, de justifier mon existence. Cette responsabilité pour l’Autre est, selon Levinas, la condition fondamentale de notre existence.

L’existence comme évasion

Levinas décrit l’existence comme une évasion, une tentative d’échapper à la responsabilité éthique envers l’Autre. Cependant, cette évasion est toujours vouée à l’échec, car l’Autre est toujours déjà là, exigeant une réponse de ma part. Cette impossibilité d’évasion est ce que Levinas appelle « l’angoisse existentielle ».

La transcendance et l’infini

Enfin, Levinas explore les concepts de transcendance et d’infini. Pour Levinas, la transcendance n’est pas une évasion de ce monde, mais une rencontre avec l’Autre qui me fait sortir de moi-même et me confronte à l’infini. L’infini est l’Autre en tant qu’il est toujours plus que ce que je peux comprendre ou connaître.

Conclusion

« L’Existence et l’Existant » est une contribution majeure à la philosophie existentielle et à l’éthique. Levinas offre une nouvelle compréhension de l’existence qui met l’accent sur la responsabilité éthique envers l’Autre. Il défie la tradition philosophique occidentale et ouvre de nouvelles voies de réflexion sur la nature de l’existence et de l’éthique.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *